En réponse à cette simple question, les avis divergent. Il faut dire que le nom porte à confusion. 54% des sondés* affirment qu’il s’agit d’un style pédagogique pour un apprentissage rapide alors que 38% le définissent comme les techniques et outils pour une production rapide de contenus e- !

En réalité, Rapid Learning correspond à la contraction de « rapid e-learning development » et il s’agit donc d’une méthode pour la production rapide de cours e-learning. Cette méthode est associée à l’utilisation d’un outil auteur, simple dans son utilisation, ne nécessitant pas de compétences particulières en graphisme ou ingénierie pédagogique multimédia. Les origines du rapid learning remontent au commencement du e-learning dans les années 2000, quand il s’agissait alors de transformer des supports de type Powerpoint en contenu interactif pour un apprentissage à distance. Désormais, le rapid learning ne se limite pas à cette “conversion” mais va au delà, en permettant aux contributeurs de créer des contenus en un temps record, en s’appuyant notamment sur des templates d’activités (éléments d’information ou éléments d’évaluation).