Une enquête menée par Topformation auprès de 2500 professionnels RH met en lumière les principaux défis que la fonction devra relever en 2018. Des challenges souvent complexes qui devraient toutefois, à coups sûrs, l’accompagner vers une dimension beaucoup plus stratégique.

Si les professionnels de la formation pouvaient se libérer du temps, à quoi l’octroieraient-ils ? A dialoguer, d’après le baromètre de Topformation. Près de 44 % des sondés aimeraient échanger davantage avec leurs salariés. S’ils le pouvaient, 22 % privilégieraient les échanges autour de la pédagogie avec les organismes de formation tandis que 17 % dédieraient ce temps pour benchmarker leurs pratiques. Environ 16 % souhaiteraient, enfin, partir en quête de solutions d’optimisation. Aucune surprise : pour la moitié des RH, la gestion administrative occupe plus d’un quart de leur temps !