cc-logo

Les licences  encadrent la création, l’enrichissement, la diffusion et l’utilisation de contenus trouvés aux aléas de nos détours sur Internet. Elles visent à créer un équilibre entre les droits des créateurs et la liberté des utilisateurs.

Quels intérêts pour les acteurs pédagogiques ?

Forcément, lorsque l’on travaille à la création de contenu pédagogique, ces licences représentent un grand intérêt : les formateurs et auteurs de contenus pourront protéger leurs productions en vue de les diffuser sur Internet mais surtout, pour celui qui voudrait réutiliser du contenu, les démarches n’en sont que simplifiées, il suffit alors de consulter la mention de ces licences en bas de pages, de documents et sont très simples à identifier grâce à leurs logos reconnaissables entre mille.

Ces licences concernent tous types de documents : illustrations et images, textes, vidéos, audios, présentations PowerPoint, sites Internet. Aujourd’hui par exemple, le portail International Wikimedia Commons a pour objectif de référencer les ressources sous CC et les rendre disponibles et réutilisables par d’autres. Si vous êtes un adepte de YouTube, vous avez du remarquer que l’on vous demande également de préciser sous quel type de licence vous souhaitez partager votre vidéo, et qu’il est donc possible de consulter et réutiliser des vidéos sous licence CC.

Le Ministère de la Culture et de la Communication a par ailleurs diffusé une animation en mai dernier pour présenter les licences Creative Commons et préciser comment les exploiter, et comme c’est une vidéo sous licence CC, je peux la réutiliser dans cet article :


Les licences Creative Commons par culture-gouv

Les licences Creative Commons se déclinent donc en 6 niveaux, selon que l’auteur accorde un usage commercial ou non, les droits de modification, les conditions de partage… Dans le secteur de l’éducation, la licence la plus répandue est la licence CC-by-nc-sa : Mention de l’auteur, pas d’utilisation commerciale et partage sous conditions identiques (même licence).

2 remarques importantes à prendre en compte :

  1. La paternité d’un contenu est obligatoire si on utilise un document sous licence CC : il faudra donc toujours citer son auteur;
  2. Une ressource sans licence CC n’est pas libre d’utilisation, elle reste soumise au code de la propriété intellectuelle et son exploitation nécessite l’accord de l’auteur.

Pour illuster au mieux les 6 licences Creative Commons, je vais justement utiliser deux infographies, l’une publiée sur Wikipédia, et donc sous licence CC-by-sa (Paternité, pas d’utilisation commerciale), et l’autre issue de l’article Creative Commons 101 de Guillaume Déziel  sous licence CC-by-nc-sa (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Partage des conditions initiales à l’identique)

 

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

%d blogueurs aiment cette page :