Dans une série consacrée à la jeunesse et au numérique pour Ludomag, Vanessa Lalo, psychologue clinicienne spécialisée dans les jeux vidéo et les usages du numérique nous présente une vision intéressante de l’apport et des usages du numérique dans la salle de classe.

Selon elle, et je partage son avis, le numérique ne vient pas remplacer le présentiel, ni même l’enseignant mais vient accompagner les apprentissages.

 

L’inévitable changement de posture de l’enseignant : un effet induit par le numérique.

L’enseignement magistral et vertical semble révolu, on s’oriente vers des échanges horizontaux, à la manière du rapport que les jeunes ont actuellement avec le numérique. Tout le monde est acteur du savoir, à la fois consommateur et auteur, à la sauce Wikipedia.