Parmi les tendances actuelles en et en éducation, il en est une qui alimente les débats, conférences, articles, livres blancs depuis plusieurs mois et qui devrait se confirmer dans les années à venir : l’adaptive . A la croisée des chemins entre neurosciences, intelligence artificielle, big data et pédagogie, il est néanmoins difficile de définir précisément le périmètre de cette innovation : ses apports, ses limites, et même ses usages.

Définition de l’adaptive learning

L’adaptive learning est un concept pédagogique dont la finalité est d’adapter les décisions pédagogiques aux compétences et besoins particuliers de chaque apprenant…
Ces systèmes pédagogiques adaptatifs promettent de prendre en considération le profil de l’apprenant (ses connaissances, ses préférences, ses aptitudes, ses objectifs…) dans la construction d’un parcours pédagogique unique et adapté.
Cela provient de l’hétérogénéité des profils des apprenants. Concrètement, on apprend tous différemment (capacité de mémoire, préférences, rythmes…) et pour un apprentissage idéal, il faudrait un tuteur derrière chaque apprenant, qui prenne en considération toutes les caractéristiques de l’apprenant. L’objectif de l’adaptive learning est d’optimiser l’apprentissage pour chaque apprenant en tenant compte de l’hétérogénéité des profils.