L’édition 2017 du baromètre du numérique vient d’être publiée par le laboratoire d’analyse et de décryptage du numérique. L’occasion de mesurer l’évolution du rapport au numérique des citoyens français. 

Une étude de pilotée par l’Arcep, le CGE et l’Agence du Numérique

Le baromètre du numérique permet :
‣ de mesurer l’adoption par les Français des équipements et étudier les pratiques numériques ;
‣ de détecter les inégalités d’accès et de compétences qu’elles soient volontaires ou subies ;
‣ afin que la puissance publique puisse anticiper les grandes tendances et mettre en œuvre une politique favorisant l’appropriation du numérique par tous.

Toujours plus de numérique dans le quotidien des français

Les trois quarts de la population française se connectent quotidiennement à Internet. Tous les usages d’internet étudiés sont, sans exception, en hausse par rapport à la dernière mesure effectuée :

  • 61% (+1 point) ont effectué un achat en ligne
  • 59% (+3 points) des Français sont membres de réseaux sociaux.
  • 26% (+1 point) ont recherché une offre d’emploi

Une consommation Internet majoritairement sur mobile

Alors que près des trois quarts de la population sont aujourd’hui équipés de smartphones (73%, +8 points en un an), le mobile est désormais le terminal le plus souvent utilisé pour se connecter à internet (42%), devançant l’ordinateur (38%). Au total, 64% des Français utilisent leur smartphone pour naviguer sur internet, même à domicile.

 

 

La diffusion des smartphones participe à l’essor des pratiques numériques en mobilité comme par exemple les messageries instantanées, utilisées par 43% des français (contre 32% l’an dernier), ou le visionnage de vidéos ou le téléchargement d’applications (en hausse respectivement de +10 points et +7 points par rapport à l’an dernier).

 

 

Le BYOD se développe sur les lieux professionnels

“Les frontières entre les sphères privées et professionnelles s’estompent. Un actif sur trois (34%) apporte tous les jours sur son lieu de travail un équipement personnel pour l’utiliser à des fins professionnelles.”

Si l’on constate que l’usage du numérique au travail progresse fortement, les français sont demandeurs puisque la moitié des actifs estime aujourd’hui ne pas profiter assez des opportunités offertes par le numérique dans leur vie professionnelle.

 

 

Une appétence à adopter les nouvelles technologies et à se former

76% des adultes se disent prêts à adopter de nouvelles technologies et services numériques, dont les deux tiers progressivement. Mais surtout, ce qu’il faut retenir, c’est que nous sommes nombreux à penser qu’un accompagnement serait le bienvenu.

De profondes disparités

Malgré cette progression constante des usages du numérique, on constate de fortes disparités. En 2017, 12% de la population âgée de  12 an et plus ne se connectent jamais à Internet et “autant considèrent qu’internet est trop compliqué à utiliser.” Un tiers des Français s’estimant peu ou pas compétent pour utiliser un ordinateur, l’accompagnement attendu par de nombreux citoyens semblent être indispensable.

 

Lire le rapport complet 

Rédacteur du blog digital-learning.news depuis 2013, je m’épanouis dans le milieu de la formation une dizaine d’année.

J’accompagne aujourd’hui des organisations désireuses de prendre la voie de la digitalisation, que ce soit dans le choix et la spécification de leurs outils, la définition d’une stratégie, la conduite du changement…