La Fédération de la Professionnelle a eu la bonne idée de sortir il y a quelques jours un Mémo : Comprendre (enfin !) la formation professionnelle

Les objectifs affirmés par la FFP au travers de cette publication sont de faire face aux idées reçues et surtout de contribuer à une meilleur compréhension de la formation professionnelle (à l’heure du grand chamboulement, ou de la réforme du 5 mars 2014).

Et dès le préambule, ça attaque fort !

OUI, LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE EST UN ENJEU STRATÉGIQUE POUR NOTRE PAYS, NOTRE ÉCONOMIE ET NOS CONCITOYENS !

NON, LES 32 MILLIARDS D’EFFORT NATIONAL CONSACRÉS A LA FORMATION PROFESSIONNELLE NE SONT PAS GASPILLÉS !

Trop souvent, la méconnaissance du système de formation professionnelle et du rôle fondamental qu’elle joue dans la société française encourage les commentateurs à percevoir les 32 milliards d’euros qui lui sont consacrés chaque année comme une dépense de confort, voire un gâchis.

Mais bien sûr, c’est tout à fait ça… C’est la méconnaissance du système qui nous fait penser qu’il y a du gâchis…

OUI, L’EFFICIENCE DOIT ÊTRE AU CŒUR DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE, UN SECTEUR ÉCONOMIQUE QUI RELÈVE DES RÈGLES DE LA CONCURRENCE !

C’est vrai, l’efficience doit être au coeur de la formation professionnelle, mais d’un autre côté, vaut mieux qu’elle soit au coeur de tous les marchés non ? En revanche, présenter la formation professionnelle comme un secteur économique qui relève des règles de la concurrence, au sein duquel , “les règles de la concurrence doivent être pleinement respectées, et ce, par l’ensemble des prestataires, qu’ils soient publics, parapublics ou privés”… J’aimerais bien avoir votre avis à vous professionnels de la formation :

[poll id=”2”]

Non pas que je veuille remettre en cause la légitimité des prestataires de formation publics et parapublics, au contraire, mais c’est mon opinion, et peut être un fait : La concurrence n’est pas respectée entre tous les acteurs !

Par contre, concernant la qualité : une affaire de tous selon le préambule de la FFP, je suis absolument d’accord.  L’enjeu est bien d’assurer la lisibilité de l’offre de formation, et donc de mieux faire connaître et
reconnaître les démarches Qualité qui ont fait leurs preuves (OPQF, ISO, NF).

OUI, LES ORGANISMES DE FORMATION SE MOBILISENT POUR UNE FORMATION PROFESSIONNELLE INNOVANTE ET DE QUALITÉ !

Encore une fois c’est vrai, mais encore faut-il que les réformes, lois, décrets, conditions de prise en charge… se mobilisent aussi pour le développement de cette formation professionnelle innovante et de qualité.

Dommage que ce préambule, trop politique à mon goût me laisse un goût amer avant même d’attaquer la lecture de cet excellent mémo. Je vous invite donc à votre tour à consulter cet ouvrage et à respecter cette bonne initiative.

 Bonne lecture