Voici un condensé des annonces de Muriel Pénicaud sur la professionnelle – RÉSUMÉ (Source LCI)

  1. Réduction du nombre d’organismes de formation ;
  2. 500 euros crédités chaque année pour les salariés sur leur compte de formation, plafonnés à 5000 euros ; pour les salariés non-qualifiés, le gouvernement va jusqu’à 800 et 8000 euros. Des mesures qui s’étendent aux salariés à temps partiel ;
  3. Création d’une application pour que chaque salarié connaisse ses droits à la formation et les moyens d’y accéder ;
  4. Les cotisations pour la formation professionnelle seront collectées par l’Urssaf et plus par les opca
  5. Un effort va être fait pour développer la formation en ligne, via les Mooc
  6. Création de France compétences, agence gouvernementale qui se chargera de contrôler les organismes de formation professionnelle, gérée à la fois par les partenaires sociaux, les Etats et les régions.

Le big bang de la formation professionnelle a t’il eu lieu ?

Source de l’infographie : le Parisien

 

A la lecture de résumé, plusieurs réactions :

– Je suis impatient de voir comment les fonds seront mobilisés pour créditer 500€ par an et par salariés sur leur CPF. Je m’interroge, car au vu des montants qui étaient récoltés jusqu’ici pour le CPF et au vu du nombre de salariés en France (quelques 19 millions), on tourne autour des 100€ par an.

– La réduction du nombre d’OF me laisse avec un sentiment partagé. Je m’interroge réellement sur l’avenir des indép’ et des petites structures.

– Un effort sur la formation en ligne, via les MOOC : Et les autres dispositifs ? Quel sera l’effort réalisé ? Une prise en charge améliorée pour les dispositifs en ligne ?

– Agence de contrôle des organismes de formation… Je m’attends à tout de ce côté. Même à du flan : une agence sans moyens humains et financiers, avec des critères de contrôle dignes du datadock, à chercher si un OF remplit bien ses obligations administratives plutôt que l’atteinte de résultats pédagogiques. J’espère réellement me tromper.

On nous annonçait un Big Bang, on l’a eu !

 

Lire le dossier de presse

Maintenant, à savoir si c’est une bonne ou le détail des mesures et surtout les résultats pour en juger. Cette réforme a au moins le mérite de ne pas s’annoncer comme une “réformette”

Et vous, que vous inspirent ces annonces ?