Toute la professionnelle va être impactée dans le cadre d’une réforme qui devrait bientôt aboutit. Mais pas dans les mêmes proportions alors que la réforme de 2014 avait vraiment provoqué une sorte de « big bang » dont les effets se font encore sentir aujourd’hui. Revue de détails avant la signature, qu’on attend pour la mi-février, d’un « accord national interprofessionnel » dont les éléments devraient constituer une loi dont la présentation devait avoir lieu mi-mars. Mais on a déjà quinze jours de retard après une reprise des négociations entre les partenaires sociaux le 2 février (lire aussi ci-dessous sur la question de l’apprentissage).