Inutile de vous dire que nous sommes passés à un monde où l’information, le savoir et la connaissance sont hyper-abondants ! D’un côté, l’explosion des nouvelles technologies, de l’autre celle des médias sociaux, font que désormais le visage de la professionnelle doit s’adapter aux évolutions de la société.

Les rôles sont redistribués : le formateur n’est plus tellement un diffuseur de savoir, mais un facilitateur pour aider les apprenants à naviguer dans ces océans. L’apprenant souhaite des outils personnalisés et prêts à l’emploi pour résoudre un problème donné et améliorer sa performance au sein de l’entreprise. Ce qui signifie que désormais l’individu est beaucoup plus responsable de son .

N’oublions pas les entreprises qui souhaitent quant à elles optimiser leurs systèmes de formation en adoptant des solutions moins coûteuses, plus individualisées, dont elles doivent pouvoir mesurer l’efficacité.

Avec la combinaison de toutes ces évolutions, la a toute sa place ! Elle peut prendre différentes formes : exercices en ligne, par tél., classe virtuelle, techniques multimédias… Elle peut aussi être mixte c’est-à-dire associant formation à distance et présentiel, c’est le « learning ».

La rapidité et la vitesse d’approche de ces nouveaux systèmes doivent se préparer au mieux afin de réussir cette nouvelle méthodologie.

 

Capture

 

Source de l’image  : www.cegos.fr 

 Source de l’article : www.tree-learning.fr