Top 10 des erreurs à éviter en e-learning !

Comme tout professionnel pourrait en témoigner, apprendre de ses erreurs permet de s’améliorer de jour en jour. Dans cet article, modestement, et toujours avec mon œil de novice, j’énumère  10 pratiques à bannir dans la conception et le développement de contenus de à distance. Le principe : vous aider à éviter ces pièges et à créer des livrables offrant une valeur maximale à vos apprenants.

  1. Ne pas choisir les bons outils

La sélection des outils de création (LCMS) et de diffusion () de la formation a toute importance. Les logiciels vont être la base de votre stratégie. Assurez-vous de choisir ceux qui offrent les caractéristiques et les fonctions souhaitées mais également la facilité d’utilisation et la polyvalence dont vous avez besoin. N’hésitez pas à demander des démonstrations et effectuez des recherches poussées avant de vous fixer sur un système de gestion pour vos futurs livrables e-learning.

Sans LCMS / LMS efficaces et surtout adaptés à vos besoins, vous ne serez tout simplement pas en mesure de concevoir des parcours en ligne qui permettent d’atteindre vos objectifs d’apprentissage.

  1. Perdre de vue ses objectifs

Une erreur fondamentale est de se plonger dans la conception d’un module sans en avoir développé les buts et objectifs.  Ils doivent servir de guide tout au long du processus de création que vous développiez blocs de texte, éléments multimédias ou ressources web. En formation à distance, vous réinvestissez de nombreuses compétences du présentiel : analyse des besoins, définition des objectifs, choix d’une approche pédagogique… Donc restez concentré et ne vous faites pas happer par l’innovation technologique ou encore les éléments multimédias.

  1. Création verbale et modules encombrés

Simple, clair et concis sont les trois mots à garder à l’esprit lorsque vous concevez un module e-learning ou un parcours complet. Un module ultra détaillé et surchargé en texte, manque de clarté et de précision et ne peut que brouiller vos apprenants. Autant leur mettre un bon livre entre les mains ! En outre, ceux qui présentent une abondance d’images et d’éléments multimédia, éloigneront aussi les apprenants de la seule chose qui importe vraiment dans le livrable e-learning : l’objet.

  1. Privilégier uniquement l’esthétique

Chaque élément graphique que vous incluez dans votre module doit être pertinent et dans le sujet. Il ne s’agit pas de faire de la «déco d’intérieur». Créer pour le simple plaisir de l’esthétique n’apportera aucune valeur ajoutée à votre contenu. Cela ne veut pas dire non plus que vous ne devez pas prendre en considération la conception globale. Certains outils de création disponibles sur le marché, incluent des marques blanches prêtes à l’emploi et personnalisables de manière à rester concentrer sur l’aspect pédagogique des contenus.

 

  1. Transformer une formation présentiel en e-learning

Ceci est l’une des erreurs les plus courantes. Créer de la formation à distance ne se limite pas à une e-labélisation de contenus présentiels. Comme de nombreux experts l’affirment, il est dangereux de se contenter de mettre un nouveau nom sur un objet existant. La formation à distance nécessite une réflexion pédagogique différente axée sur l’enrichissement et la diversité des modalités d’apprentissages, l’individualisation des rythmes et des parcours, les feedback et échanges possibles.  Oubliez donc les PowerPoint convertis en SCORM…

 

  1. Se concentrer encore et toujours sur la conception graphique au lieu du séquencement

Encore une fois, cette pratique peut rapidement conduire à l’abandon d’un module en ligne par l’apprenant. Bien que la conception graphique d’un livrable soit importante, il ne faut jamais perdre de vue le séquencement. Vos apprenants doivent être capables de naviguer dans le module et avancer sur leur parcours de formation sans aucun sentiment de frustration ou de confusion. Ne pas mettre en évidence les icones de navigation, privilégier l’esthétique au détriment du repérage des liens, des ressources à télécharger … sont des erreurs majeures à éviter.

  1. Ne pas utiliser les technologies émergentes ou nouveaux outils multimédias.

Un des aspects passionnants et efficaces dans la conception pédagogique et technologique d’aujourd’hui est le fait que vous avez accès à un large éventail d’outils multimédias. Cette variété permet de répondre à des besoins d’apprentissage différents. Lors du choix des composants multimédia pour votre module, assurez-vous d’opter pour une variété de formes de manière à offrir à vos apprenants la meilleure expérience d’apprentissage en ligne possible.

Gardez à l’esprit que les objets multimédias que vous utilisez doivent accentuer votre contenu de base, le rendre interactif et améliorer la rétention des apprenants, et ne pas être là seulement pour décorer…

  1. Intégrer des contenus sans Real-World Value

Le contenu que vous offrez à vos apprenants devrait toujours être applicable à des situations réelles ou résoudre une problématique. N’est-ce pas l’objectif premier de l’apprenant lorsqu’il décide de s’engager dans une formation ? En faisant cela, vous permettez aux apprenants de découvrir la vraie valeur du parcours en ligne et les résultats attendus, ce qui conduit à accroître sa motivation et son engagement. Réfléchissez donc vos modules et le parcours de formation à partir d’une problématique.

 

  1. Utiliser une seule modalité d’apprentissage

Chaque apprenant est différent. En tant que tel, vous devez utiliser un large éventail d’approches et de stratégies d’apprentissage lors de la création de votre parcours de formation. Ce n’est pas l’outil e-learning lui-même qui fait progresser l’apprentissage d’un apprenant mais bien son adaptation à chacun et à chaque situation. Il est donc essentiel d’adapter et de conjuguer plusieurs formes d’apprentissage à une relation humaine. Une plateforme LMS digne de ce nom, c’est-à-dire aux fonctionnalités simples et multiples, permet d’éviter de creuser un fossé relationnel entre les individus et de personnaliser l’accompagnement.

  1.  Oublier d’intégrer l’évaluation et le feedback

Offrir de l’information à l’apprenant, que ce soit sous la forme de graphiques, de textes ou encore de clips vidéo, sans évaluer régulièrement ses connaissances acquises, est une erreur majeure en e-learning.

Vous ne pouvez pas obtenir un vrai sens dans la réussite du parcours de formation ou même du module sans rétroaction et outils d’évaluation. Contrairement à la formation en salle qui se contente d’apprécier un vague niveau de satisfaction, le e-learning, grâce à des questionnaires complets et des exercices variés, permet une mesure fiable des acquis. L’intérêt bien sûr, est d’intégrer ces tests au bon moment, que ce soit dans un parcours complet ou dans un module, de manière à réorienter l’apprenant si nécessaire. C’est grâce à ces outils que vous individualisez le guidage de l’apprenant et sa formation.