Sur le papier, le offre de nombreux avantages dont celui du coût, beaucoup moins important qu’une 100 % présentielle. Comment évaluer le gain pour l’entreprise ? Comment traquer les coûts cachés ? Existe-t-il un dispositif offrant un bon rapport qualité-prix ? Autant de questions soulevées lors du Digital Learning Dayqui a rassemblé, la semaine dernière, 200 professionnels de la formation.

Le coût des nouveaux dispositifs de formation est un vaste sujet. Stéphane Laval, Chief Financial Officer chez Berlitz-Télélangue a toutefois accepté de s’y pencher, à l’occasion de la 4e édition du Digital Day, organisé par le cabinet IL&DI. La tâche était d’autant moins facile que les modèles de coûts des formations en digital learning sont aujourd’hui extrêmement nombreux. Selon leur stratégie, ʺles entreprises plébiscitent, au choix, un coût par apprenant voire même par apprenant actif, un coût par utilisation, une licence à durée déterminée ou illimitée, l’Open Source…ʺ, a-t-il expliqué dans l’auditorium du Club Confair de Paris, la semaine dernière.

20 % d’économie dès la première année

%d blogueurs aiment cette page :