Tour d’horizon du contexte

C’est désormais une certitude : les salariés ont moins de temps à consacrer à la « traditionnelle », impactant ainsi le développement de nouvelles compétences pourtant essentielles à leurs missions au quotidien. Sans parler de la nouvelle génération de collaborateurs friands de nouvelles technologies. Comment y remédier ? En (re)dynamisant vos parcours de formation à l’aide notamment du .

1 – Les apprenants au coeur de vos préoccupations

On dit toujours qu’il faut s’intéresser aux utilisateurs avant même de penser à une technologie. Et c’est vrai ! C’est le cas pour un projet de Digital où le « learner centric » est un gage de réussite. En effet, il convient de paramétrer tout outil d’apprentissage selon les besoins, les préférences, les facilités voire même les difficultés propres à chaque apprenant. Et cela, bien avant de concevoir les contenus pédagogiques. C’est la raison pour laquelle l’utilisation des données, des statistiques (ce que l’on appelle aussi les « learning analytics ») s’avère nécessaire pour affiner un tel paramétrage et mettre en place des parcours de formation sur mesure. Vous l’aurez compris, l’apprenant est plus que jamais au centre des priorités.