C’est le 16 avril lors de sa visite d’Etat en Suisse que François Hollande, après avoir vanté les mérites des “MOOX” (oui oui) a annoncé une nouvelle mesure en faveur de l’emploi et de l’insertion.

En présence de Pierre Dubuc, co-fondateur d’OpenClassRooms, qui avait accompagné la délégation officielle, François Hollande a annoncé qu’à partir de septembre 2015, tous les demandeurs d’emploi auront accès gratuitement à l’offre Premium d’OpenClassRooms.

À compter du mois de septembre, tous les demandeurs d’emploi en France auront un accès gratuit, illimité à tous les services numériques d’OpenClassrooms

Mais pourquoi OpenClassrooms ?

Et bien parce que « OpenClassrooms est maintenant leader en Europe dans le secteur des MOOCs. Il y a 3 millions de personnes qui suivent ses cours chaque mois. OpenClassrooms permet à des professeurs et des professionnels du monde entier de créer des cours et de les diffuser ».

Fruit d’un partenariat entre OpenClassrooms, le ministère du Travail et Pôle emploi, ce service « proposera des formations professionnalisantes. Les demandeurs d’emploi pourront se former aux métiers du numérique (culture digitale, du web marketing, devenir développeur informatique ou chef de projet…), et à l’entreprenariat (pour ceux qui voudront monter leurs propres entreprises). Le tout dans un univers où l’entraide est le maître-mot », a expliqué, lundi 20 avril au Quotidien de la , Pierre Dubuc

Un signal fort en faveur de la formation et du numérique…

Nous sommes en discussion avec le ministère du Travail et Pôle emploi sur les modalités de financement. Ce qui explique que le dispositif ne sera opérationnel qu’en septembre afin de permettre la mise en place de conditions d’activation et de prise en charge pour les demandeurs d’emploi » explique Pierre Dubuc. Donc même s’il faudra attendre encore pour le déploiement de cette mesure, on ne peut que se réjouir de cette dernière. Pour ma part, je perçois un signal fort adressé par notre gouvernement et un engagement significatif en faveur de la formation et du numérique. Enfin ! devrait-on dire… Car j’avais misé beaucoup d’espoir sur l’engagement de la France en matière de numérique dans l’éducation et la formation, et jusqu’à présent je restais sur ma faim !

Mais…

Ben oui, y’a toujours un mais… surtout lorsque Pierre Dubuc nous en dit un peu plus sur les acteurs du projet ! « Nous travaillons sur un partenariat avec l’Afpa afin d’élargir les formations à des métiers techniques tels que le bâtiment, les métiers industriels ». Pourquoi un partenariat avec l’AFPA ? Je vois plusieurs réponses possibles :

  • Soit OpenClassRooms a vraiment besoin de la compétence numérique reconnue de l’AFPA…
  • Soit ce partenariat était une évidence. 2 symboles de réussite qui s’allient, quoi de plus logique !
  • Soit le gouvernement souhaite tout simplement occuper le géant vert et sauver le soldat AFPA. Du coup, on nous servira que l’APFA est lui aussi le leader incontesté sur le marché des formations métiers techniques et industriels, qu’il dispose d’une forte connaissance du public en question… Blablabla…

 Et la plateforme FUN dans tout ça ?

Oui c’est vrai ça ? L’Etat avait lancé la plateforme FUN (France Université Numérique) il y a plusieurs mois, y avait investi massivement, et je ne peux m’empêcher que ces deux projets se ressemblent beaucoup. Certes le contenu n’est pas le même, et OpenClassRooms proposent des services certainement plus adaptés et aboutis (pas de dates fixes des sessions par exemple), mais on reste sur de la formation numérique,  alors pourquoi ne pas avoir fait simple en ne disposant que d’un seul espace pour se former, que ce soit en suivant des formations universitaires, des formations métiers… Cela aurait au moins eu le mérite de rapprocher les milieux trop éloignés de la formation professionnelle, de l’enseignement universitaire et de l’emploi.

Malgré quelques critiques, j’avoue être agréablement surpris par cette mesure 2.0 dont François Hollande a eu l’idée… tout seul… Oui oui, c’est lui qui le dit, lisez donc l’extrait après la vidéo !

“OpenClassrooms est maintenant leader en Europe dans le secteur des MOOCs. Il y a 3 millions de personnes qui suivent ses cours chaque mois. OpenClassrooms permet à des professeurs et des professionnels du monde entier de créer des cours et de les diffuser.

Une idée m’est venue : c’est que cette opportunité soit accessible aussi à ceux qui en ont le plus besoin. Et qui en a le plus besoin ? Ceux qui sont en recherche d’emploi. En France, nous avons non seulement trop de chômeurs, mais nous avons aussi trop d’offres d’emploi d’entreprises qui ne trouvent pas de réponse faute de qualification et de formation.

A compter du mois de Septembre, tous les demandeurs d’emploi en France auront un accès gratuit, illimité à tous les services numériques d’OpenClassrooms. » a annoncé François Hollande.

 

Et vous, que pensez-vous de cette mesure ?

[yasr_visitor_votes size=”large”]

Sources : 

Le Quotidien de la Formation, Knock Billy

http://blog.openclassrooms.com