En 2015, après avoir lancé des remix dans les musées, ainsi que dans une gare ou encore dans une église, la métropole de Lyon, à travers son living lab Erasmesouhaite dupliquer le format dans le secteur de l’éducation. Des échanges naissent avec le réseau des Learning Lab, cofondé par Centrale Lyon et Télécom Saint-Étienne. Le premier Edumix est organisé en février 2017, dans un collège de Vénissieux, en banlieue lyonnaise.

“Très vite, l’ambition a été de mener une telle expérience dans un établissement d’enseignement supérieur”, raconte Jean Pouly, chargé du développement de l’Iram (International Rhône-Alpes médias), plate-forme d’innovation numérique rattachée à Télécom Saint-Étienne et porteuse du projet Edumix au sein de l’école. TSE (Télécom Saint-Étienne) a accepté de se prêter au jeu du remix.

DES DÉFIS ADAPTÉS AUX ENJEUX DE L’ÉCOLE

Six mois tout juste après les premières discussions autour du projet, un joyeux bazar organisé règne dans les couloirs de l’école. Entre post-it, maquettes en carton et objets tout juste sortis de l’imprimante 3D, une quarantaine de participants, dont les trois quarts ne sont pas issus du “sérail” Télécom Saint-Étienne, s’affairent sur leur prototype. Ils ont 72 heures à peine pour proposer à l’établissement une solution aux questions qui leur ont été posées. Repenser les évaluations, revoir l’aménagement de l’atrium de l’école, réfléchir aux rythmes d’apprentissage…. Sept groupes ont été constitués pour plancher sur autant de défis.

Pour les établir, Sandra Lalanne, ingénieure pédagogique de l’école, s’est appuyée sur la charte Edumix, qui fixe déjà six grandes lignes directrices. Elle a ensuite interrogé durant deux jours enseignants, étudiants et personnels pour teinter les challenges d’une coloration maison. ” Il nous fallait les raccrocher aux problématiques locales, complète l’ingénieure pédagogique. Ces échanges ont permis à mes collègues de faire remonter leurs attentes, leurs besoins.” Sans surprise, parmi les thématiques souvent évoquées, l’évolution de la pédagogie à l’heure du numérique figure en bonne place.

J’ai eu la chance de faire parti de cette aventure en tant que facilitateur : une personne support pour faciliter la créativité d’un groupe amené à relever un des 7 défis proposés. Le défi de mon groupe était : changer les espaces pour changer les usages. Et c’est avec 7 autres personnes, 1 ingénieur pédagogique, 2 enseignants, 1,élève, du personnel administratif, un designer… que nous avons relevé le challenge dans une ambiance hors du commun.

 

La suite de l’article sur letudiant.fr


J’ai eu la chance de vivre cette expérience de l’intérieur, en tant que facilitateur. Dans une ambiance hors du commun, j’ai eu la lourde responsabilité d’intervenir en support d’un groupe de 7 personnes (Ingénieur pédagogique, enseignants, designer, personnel administratif, designer) et les aider à être créatif pour relever un défi de taille : Changer les espaces pour changer les usages.

 

 

Voir la vidéo de l’événement :

Le site d’EDUMIX

 

 

 

 

Rédacteur du blog digital-learning.news depuis 2013, je m’épanouis dans le milieu de la formation une dizaine d’année.

J’accompagne aujourd’hui des organisations désireuses de prendre la voie de la digitalisation, que ce soit dans le choix et la spécification de leurs outils, la définition d’une stratégie, la conduite du changement…